infosarthrose

Just another WordPress.com site

L’harpagophytum ou « griffe du diable »

L’harpagophytum est une plante qui fait partie de la famille du sésame. Elle pousse en plein désert sud-africain. Depuis 1989, elle est inscrite à la pharmacopée française.

La racine de cette plante est connue pour soulager les douleurs articulaires et rhumatismales (arthrose, arthrite) et améliorer la mobilité des articulations. Elle soulage aussi les douleurs musculaires et les tendons, en favorisant la détente musculaire. Les sportifs la connaissent bien pour le traitement des tendinites ou des foulures. Ses principaux actifs sont des iridoïdes (harpagoside, harpagide, procumbine) à l’activité anti-inflammatoire et analgésique. La plante contient également des sels minéraux (calcium, phosphore, magnésium, potassium, fer, cuivre, silicium) et des vitamines (B1, B2, B3, B5, B9, B12, C).

Seul bémol : l’harpagophytum ouvre l’appétit en stimulant les papilles gustatives. Alors, attention à ne pas manger plus et prendre du poids ! En 1989, la Commission Européenne a d’ailleurs approuvé l’usage de la racine d’harpagophytum pour traiter le manque d’appétit et la dyspepsie.

L’harpagophytum est contre-indiqué en cas d’ulcère gastrique ou d’ulcère du duodénum. Elle est déconseillée aux femmes enceintes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :